Les cartes bathymétriques sont des cartes de la profondeur et du relief sous-marin. Elles sont généralement réalisées:

  • Pour assurer la sécurité de la navigation (port, chenaux, voies navigables)
  • A des fin scientifique
  • Lors des opérations de dragage (afin d'évaluer la quantité de sédiment à enlever)
  • Lors de travaux sous-marin

Pour réaliser ces mesures on utilise généralement:

Multi faisceau

 

  • Un sondeur multi-faisceau (SMF) qui mesure la distance de l’écho fond dans un certain nombre de direction. Ces distances sont mesurées dans le repère du sondeur.
  • Une centrale d'attitude solidaire du SMF qui permet de connaitre l'orientation de celui-ci dans le repère terrestre. C'est un élément trés important de l'appareillage qui ne doit pas être négligé: de lui dépend en général la qualité des mesures.
  • Un GPS RTK solidaire du SMF qui permet de connaitre la position de celui-ci dans le repère terrestre. Pour avoir la précision nécessaire (2 cm) un deuxième GPS à terre est nécessaire pour pouvoir fonctionner en mode RTK.
  • Un logiciel qui tiens compte de l'ensemble des mesures précédentes pour calculer la position des échos dans le repère terrestre. A l'aide de l'ensemble des mesures il réalise ensuite des cartes.
  • Pour avoir une précision correcte un célérimètre mesure la vitesse du son au niveau de la sonde.
  • Si la vitesse du son n'est pas homogène (présence de résurgence d'eau douce ou profil thermique), il est nécessaire d'utiliser un profileur de célérité pour corriger la diffraction des ondes sonores.

 

 

 

A partir de ces mesures on obtiens en fonction des besoins de l'utilisateur final:

 

Un modèle numérique de terrain (MNT)

Un modèle numérique de terrain est un fichier informatique (.xyz ou autre) contenant pour une grille donnée (50 cm par exemple) les valeurs de la profondeur. Ces données sont indispensable pour les clients souhaitant réaliser des calculs particulier par la suite (scientifique par exemple).

 

 

 

Une carte couleur

 Les carte couleur représente la profondeur en tout point grâce à un code de couleur. Ces cartes sont très pratiques pour se rendre rapidement compte du relief sous-marin, ou repérer des objets volumineux au fond.

 

 

 

 

 

 

Des vues 3D

Les vues 3D sont des représentations en perspective des cartes couleur. Elles permettent une interprétation améliorée du relief. Elles ne permettent cependant pas une localisation précise sur la carte des structures observées.

 

 

 

 

Des isobathes

Les isobathes représentent les courbes d'égale profondeur. C'est probablement la représentation la plus utilisée (sur les cartes d'état major notamment). Elles présentent les avantages:

  • De bien visualiser la valeur numérique des profondeurs
  • De permettre la représentation simultanée d'autres informations sur la carte (par exemple une mosaïque sonar)

 

 

 

Des cartes de rugosité

Le moyen le plus parlant pour représenter la rugosité du fond est de tracer des isobathes très serrée. Cette représentation est utile pour aider à classifier la nature du fond. Un fond de sable aura des courbes espacées régulièrement, tandis qu'un fond rocheux ou un herbier présentera des lignes très "chahutées".

 

 

 

 

Des coupes

On peut calculer et représenter des coupes de terrain en divers points de la zone mesurée.

 

Des données calculées

Par exemple le volume dragué (deux mesures sont nécessaire).

 

 

© 2017 Seaviews. All Rights Reserved.